enfant intérieur Angers

L’enfant intérieur

L’un des exercices les plus puissants en hypnose est à mon sens l’enfant intérieur. Source de tellement de blocages (car nous sommes le fruit de nos blessures d’enfance), la petite enfance traumatisée peut être soigné grace à l’hypnose.

En se reconnectant avec cet enfant passé mais qui existe toujours au fond de nos nous et dès lors conditionne inconsciemment notre quotidien, nous pouvons littéraement changer notre vie.

Qu’est ce que l’enfant intérieur ?

Les moyens que nous utilisons pour fonctionner et réagir dans notre vie quotidienne sont ancrés dans les stratégies de survie que nous avons découvertes dans notre enfance. Chaque personne a en effet vécu dans son enfance des moments qu’elle n’a peut-être pas totalement assimilés à l’époque. Ces événements peuvent laisser un coût psychologique qui sera certainement répercuté dans notre vie actuelle. C’est pourquoi il est crucial de gérer cette charge psychologique. En tant qu’adultes, nous avons l’endurance et le pouvoir de le faire en travaillant sur l’impact de certaines occasions et aussi sur les émotions qui y sont liées. Nous pouvons nous occuper des sentiments que nous avons jugés intolérables dans notre enfance.

Pendant notre jeunesse, nous découvrons également à analyser la réalité selon une certaine méthode. Nous avons en fait appris des règles et aussi des idées, dont certaines auront un résultat limitant sur notre croissance personnelle. La thérapie de l’enfant intérieur vise à trouver ces idées et à les transformer en forces individuelles ainsi qu’en affirmations positives.

Guérir le passé dans le présent

Notre passé reste sur notre présent. La façon dont nous avons été traités pendant notre enfance détermine la façon dont nous nous traitons nous-mêmes.

En tant qu’enfants, nous établissons des techniques d’adaptation pour nous aider à ne pas vraiment ressentir de malaise. Ces stratégies sont toujours énergiques aujourd’hui et bloquent notre croissance individuelle.

Nous sommes tellement anxieux de croire que nous avons eu une enfance heureuse, ou que nous sommes informés que le passé est le passé que nous devons découvrir pour faire face à ce qui a été et que nos mères et nos pères ont fait de leur mieux. C’est ainsi que notre ego tente de s’accrocher à l’image d’une enfance radicale. Si nous nous débarrassons de cette illusion, nous pourrons certainement vivre dans l’ici et maintenant. Nous utilisons beaucoup d’énergie pour maîtriser des sensations telles que la douleur, l’anxiété, la colère et aussi la tristesse qui peuvent être mieux utilisées.

Impact des messages défavorables sur l’enfant intérieur

Il n’est pas surprenant que des expériences défavorables, en particulier dans la toute première jeunesse, lorsque les mécanismes de protection commencent seulement à prendre forme, influencent négativement l’enfant intérieur. L’enfant qui fait continuellement l’expérience de tout ou partie des comportements énoncés développe généralement de l’anxiété et de la méfiance envers les autres, ainsi que des idées et des mentalités défavorables à leur égard. Il en résulte des problèmes ainsi que des conditions telles que le stress social et l’anxiété, la panique, l’angoisse, l’anxiété, la perte de confiance en soi, la mauvaise image de soi et l’auto-sabotage.

Le degré de rétablissement des blessures psychologiques de l’enfant intérieur ainsi que la rechute des résultats négatifs dépendent du niveau auquel l’enfant intérieur reçoit diverses autres ressources de subsistance émotionnelle, telles que l’amour, le soutien ainsi que la gratitude. Ces ressources peuvent provenir d’autres personnes ou de soi-même. L’étude et aussi l’avancement de la compréhension de soi et aussi une vanité saine, ainsi qu’une connexion avec un compagnon sensible et aussi aimant sont 2 ressources de ces baumes de récupération. L’hypnothérapie de l’enfant intérieur est une ressource supplémentaire.

Hypnose Angers et enfant intérieur

Récupérer le jeune en nous est quelque chose qui se produit ICI ET MAINTENANT.
La thérapie de l’enfant intérieur peut nous aider à prendre conscience de notre monde intérieur, à lâcher prise de l’anxiété de nos propres émotions et de celles des autres, à créer une image positive de soi et aussi de la vanité, à créer de toutes nouvelles façons de vivre.

Voici une série de questions qui peuvent vous aider à décider si travailler avec l’enfant intérieur vous serait certainement bénéfique.

  • Ce que les autres pensent de vous est-il vraiment essentiel pour vous ?
  • Êtes-vous inquiet de ce qui pourrait se passer à l’avenir ?
  • Avez-vous des difficultés à exprimer vos émotions ?
  • Avez-vous un fort sentiment d’obligation ?
  • Vous sentez-vous souvent vraiment vide à l’intérieur, pas clair dans votre esprit, étourdi, pas vraiment présent ?
  • Avez-vous peur d’être claqué ?
  • Êtes-vous perfectionniste et claquez-vous tout seul ?
  • Vous trouvez difficile de donner la priorité à vos propres besoins plutôt qu’à ceux des autres ?
  • Vous trouvez difficile de demander quelque chose par vous-même ?
  • Vous craignez de laisser les gens s’approcher de vous aussi bien que vous, de devenir trop intimes ?
  • Avez-vous une réaction indésirable à l’autorité ?
  • Avez-vous peur d’être seul ?
  • Vous avez peur de faire des erreurs ?
  • Souffrez-vous généralement de douleurs au cou et au dos, et/ou de douleurs musculaires, et/ou de maux de tête, et/ou de maux d’estomac et/ou de fatigue ?
  • Êtes-vous compulsif en ce qui concerne la consommation d’alcool, l’alimentation, les médicaments, les jeux, les investissements, la télévision, le travail, les activités sportives, etc.
  • Faites-vous souvent ce que vous DEVEZ faire et constatez-vous qu’il ne vous reste plus du tout de temps pour faire ce que vous VOULEZ faire ?
  • Trouvez-vous difficile de vous détendre et de profiter de la vie ?
  • Vous sentez-vous vraiment entravé dans votre pensée créative et/ou votre sexualité ?
  • Vous sentez-vous vraiment coupable, pas assez bien et/ou honteux ?
  • Êtes-vous troublé par des questions et aussi par l’indécision ?
  • Avez-vous des attentes concernant ce que d’autres personnes ou événements peuvent faire pour vous ? Par exemple : si je suis dans une relation, alors je comprends que je vais bien, si je trouve une maison toute neuve, alors je me réjouis, etc.
  • . Vous sentez-vous souvent sans défense ?
  • Offrez-vous des obligations pour votre bien-être émotionnel à vos proches ? (par exemple, votre partenaire, etc.).

Voilà pour ce qui est de l’enfant intérieur. J’espère vous avoir convaincu de prendre une séance d’hypnose à Angers, le changement de vie est à porté de main !

2 commentaires sur “L’enfant intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *